Product Description

BIOPAQ®AFR : Conversion des graisses ou des protéines en biogaz

Les eaux usées contenant des graisses, des huiles ou des matières solides telles que des protéines ou de l’amidon peuvent être traitées efficacement dans le BIOPAQ®AFR. Ce réacteur de flottation anaérobie (AFR), avec un système efficace de rétention des boues, est un système tout-en-un qui convertit les composés organiques en biogaz précieux.

Les eaux usées de l’industrie alimentaire sont particulièrement adaptées. Le bioréacteur de conception compacte traite les eaux usées ayant une DCO de 5 à 70 g/l avec des graisses végétales ou animales avec des temps de rétention hydrauliquement courts de 1 à 8 jours.

Le contact intensif entre les flocons de bactéries ouverts et les composés organiques, combiné à la rétention de la biomasse dans l’unité de flottation intégrée, est le facteur de succès de cette technologie.
 

Avantages de la BIOPAQ®AFR

  • Un maximum de biogaz est produit à partir des matières solides.
  • Aucun prétraitement n’est nécessaire, les graisses et les protéines sont pour plus de 95% éliminées dans l’AFR.
  • Combine les meilleures caractéristiques des réacteurs anaérobies compacts à haut débit et du CSTR
  • L’AFR est un réacteur compact : temps de rétention hydraulique court et rétention de biomasse longue
  • Aucun produit chimique supplémentaire n’est nécessaire, et aucune boue chimique n’est produite.
  • La qualité de l’effluent est élevée, les matières organiques solubles et les solides sont efficacement éliminés.
  • Il fournit une bonne solution pour le traitement robuste des graisses !

Principe de fonctionnement
Les bactéries anaérobies (boues) transforment les composés organiques en biogaz. L’influent est pompé dans le réacteur, où les ascenseurs à biogaz le mélangent intimement aux boues.

Une unité de flottation intégrée retient les boues dans le réacteur. Les boues sont pompées en continu du réacteur vers l’unité de flottation, où les solides et les graisses sont flottés à l’aide de biogaz (ce qu’on appelle les eaux blanches). La couche de flottation retombe dans le réacteur pour une nouvelle digestion.

L’effluent purifié est extrait de sous la couche de flottation et ne contient pratiquement pas de solides. Le biogaz généré quitte le réacteur par le haut dans un tampon de gaz.

L’application d’une unité de flottation intégrée entraîne des concentrations élevées de boues et un long temps de rétention des boues. Le temps de rétention hydraulique, en revanche, est très court. La conception du réacteur est donc très compacte.

Pour plus d’informations, veuillez consulter notre site web à l’adresse suivante : https://en.paques.nl/products/featured/biopaq-anaerobic-wastewater-treatment/biopaqafr

Contactez-nous :
Amérique du Nord
Burlington (MA), États-Unis
t + 1 781 362 4636
e info.usa@paquesglobal.com

 
 
 
 
BIOPAQ®AFR

BIOPAQ®AFR – Afrique du Sud – Alimentation (Volaille)
30000 kg DCO/jour

Contact PAQUES

Contact me
reCAPTCHA
Sending